Plafond en plaque de plâtre

Soprobat fourni et pose des plafonds en plaque de plâtre et plafonds coupe-feu dans les locaux professionnels tels que les administrations, les écoles, les hôpitaux, etc… L’entreprise intervient sur Caen, tout le Calvados et la Basse-Normandie.

Plafond plaque de plâtre :

Un plafond en plaque de plâtre est constitué de plaques de plâtre fixées sur une ossature et d’une isolation. Les plafonds en plâtre peuvent être classiques ou coupe-feu… Grâce à son doublage isolant (isolation thermique et phonique), ce type de plafond améliore les performances énergétiques de la construction.

L’ossature du plafond :

Les plaques de plâtre sont fixées sur une ossature métallique (ou avec suspentes fans le cas d’un faux plafond).

Les plaques de plâtre :

Il existe différents types de plaque de plâtre : BA13 (BA signifiant bord aminci et 13 l’épaisseur 13 mm), BA15, BA18 ? Elles peuvent être classiques, hydro ou feu.

Le nombre de plaques sur un plafond dépend de l’isolation acoustique ou coupe-feu que veulent avoir les professionnels dans leurs locaux, cela peut varier de 1 à 3 et plus.


Qu’est-ce qu’un plafond en plaques de plâtre ?

Le plâtre est un matériau de construction obtenu à partir du gypse, une roche calcaire qui, lorsqu’elle est réduite en poudre, produit une matière boueuse une fois au contact de l’eau. Le plâtre a donc l’avantage d’être facile à fabriquer tout comme d’être facile à utiliser.

Les plaques de plâtre se compose de plâtre moulé pour obtenir une forme prête à être installée. Elles se préparent 10 minutes et une fois formée elle peut directement être installée. Appelées communément “placo” et posées sur ossatures métalliques (rails, montants, suspentes), elle sont très utilisée pour les murs ou les plafonds. Entre autre elles permettent de réaliser des faux plafonds très efficacement. Elle sont très utiles pour donner à une pièce un aspect plus moderne.

Différents types de plaques de plâtre

  • Plaques standard : Modèles les plus répandus et les plus vendus, ces plaques existent en différents modèles et avec de multiples épaisseurs. Elles sont souvent de couleur grise et ont des bords amincis pour faciliter la fixation. Elles sont idéales pour venir séparer des pièces dites “sèches” : un salon ou une chambre.
  • Plaques hydrofuges : Ces modèles possèdent un cœur hydrofuge et exercent ainsi une bonne résistance à l’eau et à l’humidité. De couleur verte, ces plaques sont utiles dans les pièces humides telles que la salle de bain ou les toilettes.
  • Plaques ignifugées : De couleur rose, les plaques ignifugées ont une grande capacité de résistance à la chaleur et au feu car elles sont composées de micas, des minéraux pouvant résister à de très grandes températures. Elles sont des cloisons idéales pour toutes les pièces soumises à de haute température : la cuisine ou encore la chaufferie. Il existe également d’autres types de plaques fabriquées et adaptées aux besoins spécifiques de certaines habitations et identifiables par leurs couleurs. Les panneaux de plâtre bleu servent par exemple à isoler une pièce du son. Les plaques jaunes protègent les murs des chocs ou des vibrations.

Comment poser une plaque de plâtre ?

La pose de plaque de plâtre au plafond est très simple à condition de respecter certaines règles. Tout d’abord, il convient de faire attention au prix du matériau. En effet, un produit peu cher permettra certes, de faire des économies mais il durera généralement très peu longtemps et son rendu sera beaucoup moins esthétique. Il est préférable de choisir une plaque de 12,5 millimètres minimum.

Ensuite, il convient de s’assurer que le support accueillant la plaque de plâtre est stable et parfaitement fixé au plafond. Le support doit être solide (en bois ou métal). Il faut toujours utiliser un niveau lorsque lors de l’installation.

Enfin, il ne faut pas négliger la finition et prendre soin d’installer des joints qui permettront de relier la plaque aux autres composants de l’architecture du plafond.

En images